2013

Le e-commerce en Corée du Sud (Partie 1)

Internet

E-commerce : c’est quoi?

E-commerce ou eCommerce ou e-Business se réfère à un modèle d’achat et de vente de produits ou services qui se déroule sur des systèmes électroniques tels qu’internet ou autres réseaux en ligne. Le commerce électronique utilise régulièrement des technologies comme le commerce mobile, le transfert de fonds en ligne, le marketing internet, les processus de transactions en ligne, l’échange de données électroniques, etc. pour parvenir à se faire connaître, promouvoir et vendre ses produits et/ou services. Leur clientèle-cible, ce sont les personnes qui naviguent sur internet et procèdent à des achats en ligne.

Les premières ébauches du commerce en ligne remontent à 1972 avec le système ARPANET utilisé par des étudiants de Stanford University pour échanger et acheter des biens de manière informelle en ligne. En 2012, soit 40 ans plus tard, ce type de commerce a généré le chiffre astronomique de 1 trillion de dollars de revenus dans le monde. Encore plus intéressant, certaines régions qu’on nomme les quatre ”tigres” asiatiques – Hong Kong, Taïwan, la Corée du Sud et Singapore – augmentent leurs ventes en ligne régulièrement depuis plusieurs années; la Corée du Sud en 2012 a enregistré des ventes en ligne de plus de 10 milliards d’euros.

B2B, B2C et C2C

 B2B : signifie d’entreprise à entreprise (business to business). Ce sont des transactions commerciales qui ont lieu entre des compagnies. Il y a surtout deux modes de B2B. Le premier concerne la communication en ligne entre entreprises par rapport à la marchandise disponible, les produits entreposés, etc. L’autre manière c’est à travers un site web d’un tiers que les entreprises utilisent comme plate-forme pour publier des nouvelles, afficher des informations, etc. (le meilleur exemple est le site www.alibaba.com).

B2C : signifie entreprise au consommateur (business to consumer). C’est la manière la plus populaire de vendre et d’acheter en ligne, dans le cadre duquel des particuliers se procurent des produits et/ou des services de diverses entreprises. Le site www.amazon.com est l’un des plus représentatifs de cette catégorie à l’échelle mondiale.

C2C : signifie de consommateur à consommateur (consumer to consumer). Généralement, ce sont des transactions entre consommateurs à travers une tierce plate-forme. C’est un mode d’achat de plus en plus populaire à travers des sites comme www.ebay.com ou www.kijiji.com pour n’en nommer que ceux-là.

La Corée du Sud est le troisième plus gros marché de commerce électronique (e-commerce) en Asie-Pacifique, après le Japon et la Chine. La plupart de ses transactions en ligne sont B2C et se font davantage à travers les téléphones intelligents (smartphones) (iPhone, BlackBerry, Android, etc.) ou tablettes (iPad ou autres produits similaires) plutôt que les ordinateur de bureau ou portables.

Inernet

Gouvernement et e-commerce en Corée du Sud

Le gouvernement de la Corée du Sud est très actif et impliqué dans le développement économique du pays. Il a mis en place dès 1999 le ”Basic Act on Electronic Commerce”, suivi en 2000 des ”Comprehensive Policies for e-Commerce”, suivi en 2001 par la ”e-Business Initiative”. Ces lois ont pour but de favoriser la globalisation du commerce en ligne tout en visant à promouvoir l’innovation et augmenter la compétitivité mondiale de la Corée du Sud en ce qui a trait au e-commerce.

Le gouvernement sud-coréen a vu juste en prenant des mesures aussi avant-gardistes à l’époque où internet et le commerce en ligne étaient moins utilisés. En plus, comme les principaux achats en ligne des sud-coréens sont les appareils électroniques, les vêtements, les livres et les voyages, ceci a eu pour effet d’apporter une plus grande visibilité à de nombreux produits et marques sud-coréens dès le début de l’ascension fulgurante du e-commerce. Vous pouvez consulter le site http://www.korea-law.org/ pour lire en profondeur l’ensemble de ces lois et leur contenu spécifique.

La seconde partie de cet article sur le e-commerce en Corée du Sud sera rendu disponible au cours des prochaines semaines. Il traitera des sites de e-commerce les plus populaires, les paiements en ligne, les médias sociaux et le commerce en ligne social. 

1 reply »

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s